Nos partenaires

LES FEDERATIONS

La Confédération Syndicale des Familles d’Ille et Vilaine (CSF)

un réseau de 33 associations familiales qui rayonnent sur 90 communes du département d’Ille et Vilaine.

Elle porte la voix de plus de 2 300 familles adhérentes.

SES VALEURS:

  • promouvoir des solidarités entre les familles
  • favoriser les rapports basés sur les échanges
  • développer l’entraide, dans le respect des différences
  • contribuer à l’épanouissement individuel et collectif

Au niveau national, la CSF est une association de défense des consommateurs et des locataires.

pour plus d’informations: www.csf-ud35.org

La Fédération des centres sociaux

Implantés au cœur des quartiers, dans les villes et en milieu rural, les centres sociaux sont des équipements polyvalents ouverts à tous les habitants, où chacun peut y trouver des activités et des services dans les domaines les plus variés : culture, insertion, loisirs, logement, garde d’enfants, etc.

D’un premier regard, ce sont de simples espaces d’animation socioculturelle. Or, l’ambition des centres sociaux et socioculturels, reconnus par la FCSF, va bien au-delà. Plus que des équipements, ce sont des projets participatifs de développement.

En effet, depuis leur création, à la fin du siècle dernier, les centres sociaux ont eu, pour objectif prioritaire, de faire participer les habitants à l’amélioration de leurs conditions de vie, au développement de l’éducation et l’expression culturelle, au renforcement des solidarités, à la prévention et la réduction des exclusions.

Chaque centre, parce qu’il est enraciné dans la réalité locale, a son identité propre, mais il fait partie d’un réseau qui souscrit aux valeurs et aux exigences communes de la Charte fédérale. Ce réseau est constitué de près de 1200 centres sociaux regroupés par 44 fédérations ou regroupements, départementaux ou régionaux, adhérents à la Fédération des centres sociaux et socioculturels de France (FCSF).

pour plus d’informations : http://www.centres-sociaux-bretagne.fr/

NOS PARTENAIRES FINANCIERS

La DDCSPP

La Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations met en oeuvre les politiques de l’Etat en faveur de la cohésion sociale et les politiques de protection des populations.

La Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations (DDCSPP) a été créée le 1er janvier 2010 dans le cadre de la Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP) et de la Réforme de l’Administration Territoriale de l’Etat (RéATE).Elle est issue du regroupement de quatre directions départementales préexistantes (la Direction Départementale des Services Vétérinaires, l’Unité Départementale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes, la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports, la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales en sa composante sociale) et de la Délégation aux Droits des Femmes et à l’Egalité et poursuit les missions qui étaient auparavant assurées par ces services déconcentrés de l’Etat.

Elle a pour mission de mettre en œuvre les politiques publiques définies à l’échelon national et pilotées au niveau régional en matière de :- cohésion sociale- de jeunesse, de sports, de vie associative et d’éducation populaire,- de sécurité sanitaire des aliments, des produits et des services,- de protection et santé animales,- de protection des consommateurs.

La CNAF et la CAF d’Ille et Vilaine

La Caisse Nationale d’Allocations Familiales (CNAF) est un établissement public qui finance l’ensemble des régimes de prestations familiales. La CNAF définit également la stratégie de la branche Famille et les politiques d’action sociale, dans le cadre d’orientations fixées avec l’Etat sur une base pluriannuelle au moyen d’une convention d’objectifs et de gestion.

La CNAF anime le réseau des 103 Caisses d’Allocations Familiales (CAF) et produit des références et des méthodes, notamment dans le domaine des ressources humaines et de l’organisation du travail. Elle répartit en outre les ressources entre les CAF et réalise les grands investissements institutionnels.

> le site de la CNAF

CNAF et centres sociaux

Depuis 1971, date à laquelle la CNAF a mis en place l’agrément au bénéfice des centres sociaux, le rôle de ces derniers au sein de la politique d’action sociale familiale a régulièrement été confirmé.

Une première fois en 1981, la CNAF a réaffirmé sa vocation à soutenir et promouvoir ce type d’équipements, essentiel dans la vie des quartiers. En 1984, la procédure d’agrément des centres sociaux a été déléguée à chaque CAF, transférant ainsi aux conseils d’administration de chacune d’entre elles la responsabilité directe de l’attribution et du renouvellement des agréments, dans le cadre d’un dispositif contractuel établi sur la base du projet social. C’est cette procédure qui est actuellement toujours en vigueur.

En octobre 1995, la CNAF a actualisé le cadre de référence des relations entre les CAF et les centres sociaux, en approfondissant notamment la concertation partenariale et la contractualisation sur des objectifs de qualité.

En 1998, la CNAF crée une prestation de service complémentaire et spécifique destinée à soutenir les actions collectives mises en œuvre au bénéfice des groupes familiaux. Elle se nomme prestation de service «Animation collective familles» et repose sur la mission confiée à un personnel qualifié, dit «référents famille».